Skip to main content

5 clichés que les professionnels de l’informatique feraient bien d’éviter dans leur CV

Vous êtes spécialiste en informatique ? Vous avez de la chance, les entreprises se livrent littéralement une guerre pour attirer ce type de talent, denrée rare sur le marché de l’emploi ! Il y a vingt ans, les candidats devaient faire face à beaucoup de concurrence quand ils postulaient. Désormais, les rôles sont inversés : les employeurs sont prêts à tout pour courtiser de potentiels collaborateurs. Plutôt une bonne chose, n’est-ce pas ?

Pour autant, le job de vos rêves ne va pas tomber du ciel. Il vous faut toujours un bon CV afin de prouver aux recruteurs que vous êtes la personne qu’ils attendaient.

Un CV efficace est concis et clair et il évite les clichés habituels dont nous avons dressé la liste ci-dessous :

1. Évitez les lieux communs dans votre CV

« Excellent esprit d’équipe », « orienté(e) résultats », « extrêmement motivé(e) »… Voilà bien le genre d’employé(e) que tout le monde voudrait avoir dans son entreprise, non ? Malheureusement, ces éléments galvaudés figurent sur les CV de tous les candidats et ils ne font plus le moindre effet sur les recruteurs. Alors, au lieu de dire que vous avez un excellent esprit d’équipe, expliquez pourquoi vous aimez travailler avec les autres et vous investir dans la réussite globale de votre équipe. Ou trouvez des phrases efficaces qui reflètent vos qualifications exceptionnelles pour un poste.

Voici quelques expressions bateau à éviter :

  • Bourreau de travail
  • Hors des sentiers battus
  • Résultats attestés
  • Solide éthique de travail
  • Doué(e) pour la résolution de problèmes
  • Souci du détail
2. N’utilisez pas de langage trop technique

En tant que professionnel(le) de l’informatique, vous ne pouvez évidemment pas éviter les termes techniques dans votre CV. Essayez toutefois de ne pas en abuser. Par exemple, n’utilisez pas d’acronymes ou d’expressions dont le commun des mortels n’a jamais entendu parler. Vous êtes jeune diplômé(e) ? Vous connaissez certainement une foule de mots et de technologies sophistiqués que vous avez découverts pendant vos études. Ils pourront constituer des entrées en matière intéressantes lors d’un entretien avec un responsable informatique de l’entreprise, mais gardez à l’esprit que certains recruteurs ne maîtrisent pas ce jargon technique. Réservez ce langage spécialisé à la description de ce dont vous êtes capables, évitez de les placer pour lancer de la poudre aux yeux.

3. Ne vous concentrez pas sur des compétences (IT) hors de propos

Avant de commencer à rédiger votre CV ou votre lettre de motivation, lisez toujours attentivement la description de fonction. Les recruteurs y mentionnent soigneusement les compétences requises pour décrocher le poste. Vous avez probablement décidé de postuler parce que ces compétences correspondent aux vôtres, alors veillez à les énoncer clairement dans votre CV. Si vous avez des compétences supplémentaires qui pourraient intéresser un employeur, assurez-vous de les mentionner. Mais concentrez-vous d’abord sur les compétences requises.

Certaines entreprises utilisent aussi un outil de suivi des candidatures (SSC) pour passer en revue les CV. Si votre CV ne contient pas les bons mots clés, vous risquez d’être éliminé(e) dès la phase de présélection.

4. Ne brodez pas pour gonfler votre CV

Si vous êtes un(e) jeune professionnel(le) de l’informatique, vous n’avez pas beaucoup d’expérience à mentionner et votre CV peut sembler un peu court. La concision est une bonne chose, résistez donc à l’envie d’ajouter des informations non pertinentes. Les recruteurs reçoivent beaucoup de CV et n’ont pas de temps à perdre avec vos hobbies et vos centres d’intérêt.

Quelques informations personnelles peuvent malgré tout présenter une utilité. Par exemple, si vous avez conçu le site web de votre équipe de football locale, il est pertinent de le mentionner dans votre CV. De même, si vous avez participé à d’autres projets bénévoles qui prouvent votre aptitude à travailler en équipe ou vos compétences en communication, ces éléments en disent bien davantage que les soft skills vides que nous évoquions au premier point. Prenez le temps de sélectionner les renseignements personnels qui valent la peine d’être partagés, et défaites-vous du superflu.

5. Mettez l’accent sur vos réalisations et vos compétences, pas sur les tâches

Ce conseil est particulièrement important si vous avez déjà une certaine expérience professionnelle. Beaucoup de CV ressemblent à une liste de tâches qu’un(e) candidat(e) a accomplies par le passé. « Mise à jour du logiciel », « développement d’une base de données », « conception d’un nouveau site web »,etc. Cela ne vous distingue pas de la concurrence. Concentrez-vous plutôt sur vos réussites. Si vous avez par exemple créé un nouveau logiciel, mentionnez qu’il a simplifié des processus et qu’il a fait gagner beaucoup de temps aux employés. Rendez les résultats de votre travail aussi tangibles que possible.

Si vous sortez à peine des études, vous ne pouvez probablement pas souligner vos accomplissements. Mais au lieu de vous contenter de lister vos compétences et diplômes, décrivez comment vous les mettez à profit et quelle serait votre valeur ajoutée pour un futur employeur.

Trois, deux, un, partez !

S’il n’existe pas de recette du CV parfait, il y a beaucoup d’ingrédients à éviter. Maintenant, vous êtes prêt(e) à rédiger votre CV et à le partager avec nous afin de trouver votre prochain emploi dans l’informatique. À moins que vous ne préfériez jeter un œil à nos offres d’emploi et poser votre candidature. Bonne chance !

Leave a Reply